Société Inclusive, Innovante et Réflexive

Le PCN Sociétés Inclusives, Innovantes et Réflexives

Samiha KHELIFA, Maitre de Conférences à l’Université de Sousse

Email : samiha_khelifa@yahoo.fr

Le programme de travail pour le défi sociétal 6 des Sociétés Inclusives, Innovantes et Réflexives, pour la période 2018-2020 contient 3 appels (calls) qui sont :

Les impacts attendus des projets qui seront financés peuvent être résumés en ce qui suit :

  • améliorer la base de connaissances sur les flux, les facteurs, les attitudes et les comportements liés à la migration en termes qualitatifs et quantitatifs ;
  • éclairer, par des scenarii, la gouvernance factuelle et les cadres réglementaires au niveau international et européen ainsi que les politiques sectorielles (sociales, de santé, d’éducation et de marché du travail, …) ;
  • Alimenter les données et méthodes statistiques en coopération avec les instituts nationaux de statistique, les organisations compétentes et Eurostat ;
  • promouvoir l’inclusion sociale, le développement économique, l’équité et le bien-être et  identifier  les politiques d’investissement social nécessaires pour relancer une ère de compétences et de productivité plus élevées et pour récolter les bénéfices des avancées technologiques;
  • renforcer la base de connaissances sur la confiance et sur les facteurs déterminant les changements dans la confiance pour  améliorer la confiance dans la gouvernance et la démocratie ;
  • améliorer la confiance dans la science et pour les gouvernements nationaux.

Le défi sociétal 6 des sociétés inclusives, innovantes et réflexives du programme H2020 est une contribution face aux enjeux :

  • de la pression croissante des flux migratoires,
  • des transformations socio-économiques et culturelles par les nouvelles technologies et de la 4ème révolution industrielle,
  • de la Gouvernance.

Les objectifs fixés au programme de travail 2018-2020 sont :

  • soutenir le besoin de systèmes de gouvernance mondiale avec une solide base de preuves générées par la recherche ; 
  • développer de nouveaux modèles d’apprentissage et de formation ainsi que de vastes réorientations du système économique (collaboration économique, spécialisation intelligente, innovations disruptives, etc.) ; 
  • tenir compte des évolutions européennes et réalités géopolitiques internationales dans l’étude des idéologies et de la polarisation sociétale.