Architecture du programme

Présentation 

Horizon 2020 est le plus grand programme de recherche et d’innovation jamais réalisé par l’Union européenne (UE). En favorisant la transition des grandes idées, du laboratoire au marché, il conduira à des avancées révolutionnaires, des découvertes et des premières mondiales. Outre l’intérêt que lui portent les investisseurs des secteurs public et privé, il bénéficie d’un financement de près de 80 milliards d’euros sur 7 ans (de 2014 à 2020).

Désormais pays associé, La Tunisie, adhérente à ce programme cadre, bénéficie des mêmes avantages que les pays d’Europe. Il est essentiel pour son avenir d’investir dans la recherche et l’innovation pour une croissance intelligente, durable et inclusive. Horizon 2020 participe à cette stratégie en associant recherche et innovation et se concentre sur trois domaines clés : l’excellence scientifique, la primauté industrielle et les défis sociétaux. L’objectif est de s’assurer l’atteinte d’un niveau scientifique et technologique de classe mondiale qui stimule la croissance économique.

Les projets de recherche financés par l’UE au titre de précédents programmes cadres ont déjà servi de catalyseur en réunissant scientifiques et industriels européens et du monde entier en vue de trouver des solutions à des enjeux divers et variés. Leurs innovations ont amélioré le niveau de vie, aidé à protéger l’environnement et rendu l’industrie plus durable et plus compétitive.

Architecture du programme

L’excellence scientifique, une industrie compétitive et s’attaquer aux défis sociétaux sont au coeur du programme Horizon 2020. Grâce à un financement ciblé, les meilleures idées pourront être commercialisées plus vite – et mises en pratique dans nos villes, hôpitaux, usines, magasins et maisons aussi rapidement que possible.

L’architecture d’Horizon 2020, le programme de recherche et d’innovation de l’Union européenne se décline en trois priorités : Excellence scientifique – Primauté industrielle – Défis sociétaux.

A ces trois priorités s’ajoutent quatre programmes transverses : Diffusion de l’excellence et élargissement de la participation – Science pour et avec la société – Institut européen d’innovation et de technologie – Centre commun de recherche.


► Excellence Scientifique

► Primauté industrielle

►Défis sociétaux

 

Excellence Scientifique 

Horizon 2020 aidera les personnes talentueuses et les entreprises innovantes à stimuler la compétitivité, en créant des emplois par la même occasion, et en relevant le niveau de vie – au profit de tous.

L’Excellence scientifique comprend quatre programmes :

  • Soutenir les chercheurs les plus créatifs et talentueux dans leurs travaux de recherche exploratoire, en s’appuyant sur le succès de la démarche du Conseil européen de la recherche
  • Ouvrir des voies nouvelles vers les Technologies futures et émergentes (FET), en soutenant une recherche collaborative, interdisciplinaire, tout en suivant des modes de pensée novateurs
  • Donner aux chercheurs des possibilités de formation et d’évolution de carrière dans le cadre des actions Marie Sklodowska-Curie
  • Doter l’Europe et les pays associés d’infrastructures de recherche d’envergure mondiale, accessibles à tous les chercheurs d’Europe et d’ailleurs

Conseil européen de la recherche (E.R.C) 

Certaines des inventions les plus significatives de notre époque sont le résultat de notre curiosité naturelle quant à la façon dont le monde fonctionne. Bien que la recherche aux frontières de la connaissance soit motivée par la curiosité, il est rare qu’elle présente un intérêt pour les produits commerciaux, mais les découvertes qu’elle engendre stimulent néanmoins d’innombrables innovations. Pourtant, la recherche exploratoire est bien souvent le premier secteur touché par les restrictions budgétaires en cas de crise économique, raison pour laquelle l’UE encourage le niveau d’investissement par le biais du CER. Ici, l’excellence est le seul critère retenu pour obtenir un financement de l’UE, qui est accordé à des chercheurs individuels ou à des équipes de chercheurs.

Financement : 13,095 milliards d’euros

Actions Marie Sklodowska-Curie 

La formation et le développement de la carrière aident à former de grands chercheurs. Un soutien est proposé aux jeunes chercheurs et aux plus expérimentés en vue de favoriser leur carrière et de renforcer leurs compétences en suivant des formations ou des stages dans un autre pays ou dans le secteur privé. Ils ont la possibilité d’acquérir de nouvelles connaissances et de l’expérience afin d’atteindre ainsi leur plein potentiel.

Financement : 6,162 milliards d’euros

Technologies futures et émergentes

Rester à la pointe des nouvelles technologies maintiendra l’Europe à un niveau compétitif et créera de nouveaux emplois à hautes qualifications, et cela implique d’être proactif et d’anticiper afin de garder une longueur d’avance. Le soutien financier de l’UE contribue à faire de l’Europe le meilleur cadre possible pour une coopération pluridisciplinaire responsable et dynamique sur les nouvelles et futures technologies.

Financement : 2,696 milliards d’euros

Infrastructure de recherche 

L’équipement de recherche est si complexe et coûteux qu’aucune équipe de chercheurs – voire aucun pays – ne peut se permettre de l’acheter, de le fabriquer ni de le faire fonctionner par ses propres moyens. À titre d’exemple : les lasers ultrapuissants qui sont utiles à un milieu de la recherche très diversifié englobant la médecine, la science des matériaux et la biochimie ; des avions « haute technologie » spécialisés ; ou une station de surveillance dans les fonds sous-marins, servant à l’observation du changement climatique. Ces équipements peuvent coûter des millions d’euros et nécessitent les compétences des meilleurs experts du monde. Le soutien financier de l’UE aide à mettre en commun les ressources nécessaires à ces projets de grande envergure et permet aux chercheurs européens d’avoir accès à l’infrastructure la plus à la pointe de la technologie et d’entreprendre ainsi de nouveaux projets de recherche passionnants.

Financement : 2,488 milliards d’euros

 

► Primauté industrielle 

Pour atteindre le meilleur niveau de performance, les états doivent investir dans des technologies stratégiques et prometteuses, telles que celles utilisées dans le domaine de la microélectronique et de la fabrication avancée. Mais le financement public seul ne suffit pas : l’UE doit encourager les entreprises à investir davantage dans la recherche et à cibler les domaines dans lesquels elles peuvent collaborer avec le secteur public en vue de stimuler l’innovation. Les entreprises y gagnent en devenant plus innovantes, efficaces et compétitives. Cela permet également de créer de nouveaux emplois et débouchés commerciaux.

La Primauté industrielle recouvre trois grands types d’activité :

  • La recherche et l’innovation dans des domaines technologiques clés dans une logique de politique industrielle sectorielle (TIC, nanotechnologies, matériaux, procédés de fabrication, espace). L’ensemble de la chaîne de l’innovation sera couvert, jusqu’aux dernières étapes avant la mise sur le marché, mais excluant celle-ci
  • Des instruments financiers en soutien aux investissements privés en recherche et innovation, mais sans discipline ou technologie pré-identifiée (prêts, garanties de prêts, investissement en capital-risque)
  • L’innovation dans les P.M.E., au travers du programme EUROSTARS, mais également d’un nouveau programme soutenant les trois étapes de développement des P.M.E. (faisabilité du projet de recherche et d’innovation, financement de la recherche et de l’innovation, puis accompagnement vers la commercialisation), faisant de la P.M.E. le pilote du projet et permettant de financer des P.M.E. individuelles

Le « leadership » en matière de technologies génériques et Industrielles 

Horizon 2020 soutient les technologies révolutionnaires requises pour servir l’innovation dans tous les secteurs, y compris les technologies de l’information et de la communication (TIC) et l’aérospatiale. Les technologies génériques importantes telles que celles des matériaux et de la fabrication avancée, les biotechnologies et les nanotechnologies, sont au coeur des produits novateurs : téléphones intelligents, batteries hautes performances, véhicules légers, nanomédicaments, textiles intelligents et bien d’autres. L’industrie manufacturière européenne est le premier employeur, fournissant du travail à 31 millions de personnes en Europe.

Financement : 13,557 milliards d’euros

Innovation dans les PME 

Horizon 2020 s’intéresse tout particulièrement aux petites et moyennes entreprises (PME) – une source d’emplois et d’innovation capitale. Elles peuvent collaborer à des projets en intégrant un consortium et peuvent obtenir un soutien par le biais d’un instrument dédié, spécialement conçu pour les petites entreprises très innovantes.

Financement : au moins 3 milliards d’euros sont alloués à l’instrument PME

Accès au financement des risques

Les entreprises et autres organisations innovantes ont souvent des difficultés à trouver des financements pour de nouvelles idées à haut risque ou leur développement. Horizon 2020 aide à combler ce « déficit en matière d’innovation » au moyen de prêts et de garanties et en investissant dans des PME et sociétés à capitalisation faible innovantes. Ce soutien agit comme un catalyseur pour inciter des fonds privés et de capital-risque à investir dans la recherche et l’innovation. Selon les estimations, chaque euro que l’UE investit génère 5 euros en source de financement supplémentaire.

Financement : 2,842 milliards d’euros

►Défis sociétaux 

L’UE a identifié sept défis prioritaires où un investissement ciblé en recherche et innovation peut avoir un réel impact positif pour le citoyen :

  • Santé, changement démographique et bien-être
  • Bio économie : sécurité alimentaire, agriculture et sylviculture durables, recherche marine et maritime et recherche sur les voies de navigation intérieure
  • Energie sûre, propre et efficace
  • Transports intelligents, verts et intégrés
  • Action climatique, environnement, efficacité des ressources et matières premières
  • L’Europe dans un monde en évolution : sociétés inclusives, innovantes et réflexives
  • Des sociétés sûres – protéger la liberté et la sécurité de l’Europe et de ses citoyens

Santé et bien-être

Chacun d’entre nous aspire à une vie longue, saine et heureuse, et les scientifiques mettent tout en œuvre afin d’y parvenir. Ils s’attaquent à quelques-uns des principaux problèmes de santé ainsi qu’aux menaces émergentes telles que l’impact croissant de la maladie d’Alzheimer, les diabètes et les « super microbes » résistants aux antibiotiques. L’investissement dans la recherche et l’innovation en matière de santé nous aidera à rester actifs, à développer de nouveaux traitements, plus sûrs et plus efficaces, et contribuera à soutenir la viabilité à long terme de nos systèmes de soins de santé.

Financement : 7,472 milliards d’euros

Sécurité alimentaire et utilisation durable des ressources biologiques 

D’ici 2050, la population mondiale devrait passer à 9 milliards d’individus, aussi devons-nous trouver des moyens de changer radicalement nos modes de production, de consommation, de traitement, de stockage, de recyclage et d’élimination des déchets tout en minimisant l’impact sur l’environnement. Cela impliquera d’équilibrer l’usage des ressources renouvelables et non renouvelables extraites du sol et des océans, de transformer les déchets en ressources précieuses et de favoriser une production durable des denrées alimentaires, des aliments pour animaux, des produits biologiques et de la bioénergie. Au sein de l’UE, les secteurs de l’agriculture, de la sylviculture, de l’agroalimentaire et du bio emploient à eux seuls 22 millions de personnes et jouent un rôle prépondérant dans le développement rural et la gestion du patrimoine naturel de l’Europe.

Financement : 3,851 milliards d’euros

Énergie durable

L’énergie est le moteur de l’économie moderne, mais le seul fait de maintenir notre niveau de vie nécessite une énorme quantité d’énergie. Venant en deuxième position au niveau de l’économie mondiale, l’Europe est très dépendante du reste du monde en ce qui concerne sa consommation énergétique : de l’énergie dérivée des combustibles fossiles, lesquels accélèrent le changement climatique. Par conséquent, l’UE s’est fixé des objectifs ambitieux en matière d’énergie et de climat. L’instrument financier de l’UE, Horizon 2020, jouera un rôle primordial dans la réalisation de ces objectifs.

Financement : 5,931 milliards d’euros

Mobilité verte et intégrée 

La mobilité influe sur l’emploi, la croissance économique, la prospérité et le commerce international. Elle crée également des liens vitaux entre les individus et les communautés. Toutefois, les systèmes de transport actuels et la façon dont nous les utilisons ne sont pas viables. Nous dépendons trop des réserves de pétrole qui s’épuisent et dont la sécurité de l’approvisionnement faiblit de plus en plus. En outre, les problèmes liés au transport – embouteillages, sécurité routière, pollution atmosphérique – ont une incidence sur notre vie quotidienne et notre santé. Afin de traiter ces problèmes, Horizon 2020 contribue à la création d’un système de transport durable et adapté à une Europe moderne et compétitive.

Financement : 6,339 milliards d’euros

Action climatique, environnement, efficacité des ressources et matières premières

L’époque des ressources illimitées et bon marché arrive à son terme : l’accès aux matières premières et à l’eau douce ne peut plus être considéré comme acquis. La biodiversité et les écosystèmes sont aussi sous pression. La solution est d’investir maintenant dans l’innovation en vue de soutenir une économie verte – une économie en harmonie avec l’environnement naturel. Faire face au changement climatique est une priorité transversale du programme Horizon 2020, qui représente 35 % de son budget global. Les déchets et l’eau sont des priorités particulières. Actuellement, les déchets sont responsables de 2 % des émissions de gaz à effet de serre (GES) dans l’UE et il suffirait que la croissance du secteur de l’eau augmente de 1 % pour créer 20 000 nouveaux emplois.

Financement : 3,081 milliards d’euros

L’Europe dans un monde en évolution : sociétés inclusives, innovantes et réflexives 

En 2011, près de 80 millions de personnes étaient menacées de pauvreté en Europe. De nombreux jeunes – dont notre avenir dépend – ne sont pas scolarisés, ne travaillent pas ou ne suivent pas de formation. Il s’agit là de seulement deux exemples de problèmes qui représentent une menace pour l’avenir de l’Europe et les individus dans la société au sens large. La recherche et l’innovation peuvent apporter leur aide ; c’est la raison pour laquelle Horizon 2020 finance la recherche portant sur de nouvelles stratégies et structures de gouvernance en vue de surmonter l’instabilité économique actuelle et d’assurer la résilience de l’Europe face aux régressions, changements démographiques et mouvements migratoires à venir. Afin de répondre aux besoins sociaux, le financement soutient également de nouvelles formes d’innovation, notamment l’innovation ouverte, l’innovation relative au modèle d’entreprise, l’innovation sociale et du secteur public. En soutenant la recherche et l’innovation portant sur le patrimoine européen, l’identité, l’histoire, la culture et le rôle de l’Europe dans le monde, l’UE crée des « sociétés réflexives» au sein desquelles les valeurs partagées et leur contribution à notre avenir commun sont examinées.

Financement : 1,309 milliard d’euros

Des sociétés sûres – protéger la liberté et la sécurité 

De nos jours, assurer la sécurité des citoyens signifie combattre le crime et le terrorisme, protéger les communautés contre les catastrophes naturelles et d’origine humaine, déjouer les cyber-attaques, lutter contre le trafic illégal des êtres humains, des médicaments et des produits de contrefaçon. Le programme de recherche et d’innovation de l’UE développe de nouvelles technologies visant à protéger nos sociétés dans le respect de la vie privée et le maintien des droits fondamentaux, deux valeurs essentielles au cœur de la recherche européenne en matière de sécurité. Ces technologies offrent l’énorme potentiel de stimuler l’activité économique à travers de nouveaux produits et services et la création d’emplois.

Financement : 1,695 milliard d’euros

Favoriser l’excellence et élargir la participation 

La recherche et l’innovation sont essentielles à la prospérité économique. C’est pourquoi des mesures sont requises afin de s’assurer que les performances de tous les États membres et de leurs régions convergent et s’améliorent en matière d’innovation. L’expérience montre que dans un contexte de crise économique nationale entraînant des contraintes budgétaires, les disparités de performance en matière d’innovation sont plus marquées dans toute l’Europe. Exploiter le potentiel de la réserve de talents de l’Europe ainsi que maximiser et étendre les avantages de l’innovation au sein de l’Union constituent donc le meilleur moyen de consolider la compétitivité de l’Europe et sa capacité à relever les prochains enjeux sociétaux.

Dans le cadre d’Horizon 2020, les mesures spécifiques comprennent :

  • L’association d’institutions affichant un excellent niveau scientifique à d’autres d’un niveau moindre en vue de créer ou de perfectionner des centres d’excellence
  • Le jumelage d’institutions, notamment par l’organisation d’échanges de personnel, de visites d’experts et de cours de formation
  • La création de « chaires EER » afin d’attirer des universitaires talentueux dans les institutions à fort potentiel
  • Un dispositif de dialogue sur les orientations visant à améliorer les politiques nationales et régionales en matière de recherche et d’innovation
  • La fourniture aux chercheurs et innovateurs éminents d’un meilleur accès aux réseaux internationaux
  • La consolidation des réseaux transnationaux des points de contact nationaux afin de fournir information et assistance aux personnes intéressées

Financement : 816 millions d’euros

La science avec et au service de la société 

Une coopération efficace entre la science et la société est nécessaire pour recruter de nouveaux talents dans ce domaine et unir l’excellence scientifique à la sensibilisation et à la responsabilité sociales. Cela implique de saisir les différents aspects des questions soulevées. Horizon 2020 soutient donc des projets dans lesquels les citoyens peuvent participer aux processus qui définissent la nature de la recherche touchant leur vie au quotidien. Faciliter la compréhension entre les communautés spécialisées et les non spécialisées à propos des objectifs et des moyens de les réaliser permettra de soutenir l’excellence scientifique et de partager la propriété des résultats avec la société au sens large.

Financement : 462 millions d’euros

Le rôle du Centre commun de recherche (JRC – Joint Research Centre) 

Le Centre commun de recherche est le service interne de la Commission chargé de fournir aux politiques de l’UE une assistance indépendante, de nature technique et scientifique, fondée sur des faits. Ses activités sont financées au titre du programme Horizon 2020, et nombre de ses actions visent à relever les sept enjeux sociétaux précités. Dans le cadre du programme de recherche et de formation de la Communauté européenne de l’énergie atomique, le JRC soutient également les efforts de l’UE visant à renforcer la sécurité nucléaire, la sûreté et la protection contre les radiations.